• RSS
ï~~Bulletin of the American Society of Papyrologists 44 (2007) 87-95 Une lettre copte du monastere de Baouit R 6dition de PRMich.Copt. 14 Alain Delattre' Universit Libre de Bruxelles Abstract Reedition d'un papyrus copte de la collection de l'University of Michigan, qui provient de Baouit et qui porte le texte d'une lettre ecrite par le superieur et adresse a l'conome du monastere. P.Mich. inv. 6859 porte le texte complet d'une trds interessante lettre copte du VIIIe sidcle, qui a ete publiee en 1942 par WH. Worrell et E.M. Husselman (PMich.Copt. 14). Je propose ici une re6dition du papyrus,2 une discussion de la provenance du document, ainsi qu'une nouvelle interpretation du contenu du texte.3 Les editeurs ne se sont pas prononces sur la provenance du papyrus. Le document trouve sans doute son origine en Moyenne-Egypte, comme le suggdre la confusion entre B et q (cf. note a 1. 3: NBB R). Plusieurs indices permettent de proposer que le texte provient plus precisement du monastere d'apa Apoll6 de Baouit: (1) l'usage de la locution neNelU)T, litteralement "notre pdre,' qui designe l'auteur de la lettre (dans l'adresse). Il ne s'agit pas ici d'un nom propre,4 car on ne peut lire nBNG61T dans le monogramme du sceau, qui devrait indiquer le nom de l'auteur du document. I1 faut donc comprendre nNel6UT comme le titre, applique specifiquement a Baouit, aux superieurs 'Charge de recherches du F.N.R.S. 2 Le texte a ete tudid a partir d'une image digitale, gricieusement fournie par T. Gagos, que je remercie vivement. Une verification des lectures sur l'original a pu itre effectuee a l'occasion du XXVe congrds international de papyrologie, qui s'est tenu a Ann Arbor du 29 juillet au 4 aoit 2007. 3 Je remercie B. Layton qui a bien voulu discuter du texte avec moi et qui m'a permis d'amdliorer plusieurs points de ce travail. 4 Comme l'interpretait G. Schenke (RKoln. 9, p. 205). Il n'y a pas, a ma connaissance, d'attestation de n6l6IWT comme nom propre.
Top of page Top of page